Brand Hero

Lakeland Europe Blog- Français

Lakeland Europe Blog Lakeland Europe Blog – Français Lakeland Europe Blog – Deutsch Lakeland Europe Blog – española Lakeland Europe Blog – Italiano Lakeland Europe Blog – Nederlands Lakeland Europe Blog – Polski
 English  Français  Deutsch  española  Italiano  Nederlands  Polski

Qu’est ce que le test sur mannequin thermique ?

Qu’est ce que le test sur mannequin thermique ?

Le test sur mannequin thermique fournit des informations cruciales concernant l'efficacité de protection d’un vêtement ignifuge primaire ou d’une association de vêtements ignifuges primaires et secondaires dans un scénario de feu instantané. C'est le seul test de la norme EN 14116 ou EN 11612 qui teste des vêtements dans leur intégralité plutôt que des tissus ou des composants et, le seul qui donne des indications réelles concernant la performance et la protection d'un vêtement dans un scénario réel.

 

Comment interpréter les résultats du test sur mannequin thermique ?

Le test consiste à soumettre un vêtement ou un ensemble de vêtements à l’épreuve d'un feu instantané, en utilisant une analyse bien établie afin de produire une carte montrant les zones probables de brûlures, l'incidence de la douleur, et les brûlures de 3ème, 2ème et 1er degrés. En ce sens, il permet de comparer efficacement la qualité de protection d'un vêtement : plus l'incidence des brûlures corporelles est faible, plus la protection est efficace.

C’est fondamental pour évaluer la qualité des vêtements de travail ignifuges secondaires (vêtements conçus pour fournir une protection contre les produits chimiques et à porter au-dessus des vêtements de travail ignifuges primaires) car le danger de tout vêtement de travail ignifuge secondaire est qu'il compromet la protection thermique, fournissant la protection contre les produits chimiques mais laissant le travailleur exposé à la chaleur ou aux flammes. L'utilisation du test sur mannequin thermique est le seul moyen efficace de s'assurer que les propriétés de protection contre les feux instantanés ne sont pas compromises et que la protection contre les flammes et la chaleur est préservée.

Lakeland, qui a testé la gamme Pyrolon® de vêtements de travail ignifuges secondaires (y compris des associations d'autres types de vêtements de travail ignifuges secondaire et des combinaisons standard jetables à base de plastique), est le seul fabricant de vêtements ignifuges secondaires à s’être intéressé à cette question. Les résultats ont montré des variations importantes dans la façon dont les différents ensembles fonctionnent en ce qui concerne le niveau de brûlure corporelle anticipée. Les types de vêtements testés et les résultats sont résumés ci-dessous :

 

  1. Combinaison jetable standard à base de plastique non ignifuge

Aujourd'hui, peu de structures demandent aux travailleurs de porter des combinaisons à base de plastique au-dessus des vêtements ignifuges primaires, mais ces recherches ont permis de reconnaître définitivement et largement les risques de ce port.

Ces combinaisons sont généralement composées de polypropylène, de polyéthylène ou de polymères qui s'enflamment et brûlent s'ils sont exposés à la chaleur ou à une flamme, transférant l'énergie thermique vers l'utilisateur et compromettant ainsi la protection thermique. C'est pourquoi, les vêtements jetables standard à base de plastique contre les produits chimiques ne peuvent pas être portés au-dessus des vêtements de travail ignifuges primaires. D'autres préoccupations concernent l'assemblage et les composants de la fermeture Éclair de la combinaison : en cas d'incendie, il peut être nécessaire de retirer le vêtement rapidement, ce qui sera difficile si la fermeture Éclair a brûlé ou fondu et ne s’ouvre pas pour cette raison.

 

Lors d'un incident récent, un travailleur vêtu d’une combinaison jetable standard à base de plastique contre les produits chimiques a été éclaboussé par un liquide chaud. La combinaison a fondu et s'est rétractée sur le porteur, la rendant si serrée qu'il n’a pas pu l'enlever, prolongeant de ce fait l'exposition au liquide brûlant et entraînant des blessures graves.

 

VERDICT : Les tests ont montré que le port d’une combinaison jetable standard à base de plastique au-dessus du vêtement de travail ignifuge primaire a entraîné une augmentation importante des brûlures corporelles anticipées (de 37 % à 53 %) comparé au cas où seul le vêtement de travail ignifuge primaires est porté.

Une combinaison standard à base de plastique portée au-dessus du vêtement de travail ignifuge primaire risque de détruire la protection thermique.

body burn 1 - French

 

Vêtements de travail secondaires à base de plastique/ayant reçu un traitement ignifuge

Les vêtements de travail secondaires certifiés ignifuges ne sont pas tous identiques ; certains types sont performants et d'autres moins dans des situations réelles. Tout en répondant aux exigences de la norme EN 14116, certains types moins coûteux sont fabriqués à partir de tissus standard à base de plastique ayant reçu un traitement chimique ignifuge. Malheureusement, les tests prévus par la norme EN 14116 ne permettent pas de les différencier. Seul le test thermique sur mannequin met en évidence la différence.

VERDICT: Dans les faits, les tests ont indiqué que la différence des brûlures corporelles anticipées entre une combinaison standard à base de plastique et la même combinaison à base de plastique ayant reçu un traitement ignifuge est inférieure à 1% bien que cette dernière soit certifiée EN 14116. En conclusion ; la simple certification EN 14116 n'est pas un indicateur de la performance effective des vêtements de travail ignifuges secondaires...

body burn 2 - French - updated

 

Vêtement de travail ignifuge secondairePyrolon®

Les combinaisons Pyrolon® de Lakeland sont composées d’un tissu à base de viscose, développé spécifiquement pour ses propriétés ignifuges. Ce tissu ne s'enflamme pas et ne brûle pas, ce qui lui permet d'être porté au-dessus des vêtements de travail ignifuges primaires pour la protection contre les produits chimiques sans détruire la protection thermique.

VERDICT : Le test sur mannequin thermique des vêtements en Pyrolon® portés au-dessus des vêtements de travail ignifuge primaire a prouvé qu’ils étaient efficaces et ne compromettaient pas la protection thermique : en effet, les brûlures corporelles anticipées sont plus faibles avec Pyrolon® qu'en portant le vêtement de protection thermique primaire seul. Pyrolon® est fabriqué à partir d'un matériau à base de viscose, spécialement conçu pour les propriétés ignifuges qui ne s'enflamme pas et ne brûle pas.

body burn 3 - French - updated

 

Les tests thermiques sur mannequin ont montré que le port de vêtements de travail standard en plastique au-dessus des vêtements de travail ignifuges primaires entraîne une augmentation des brûlures corporelles anticipées (et également l’apparition de brûlures au troisième degré plus critiques), tandis que le port de vêtements de travail  ignifuge secondaire Pyrolon® entraîne une réduction substantielle des brûlures corporelles anticipées. Le graphique résume les résultats et montre que seul le Pyrolon® s'avère efficace lorsque des vêtements de travail ignifuges secondaires sont nécessaires.

 

Vous voulez en savoir plus sur les tests utilisés pour évaluer l'efficacité des vêtements de travail ignifuges primaires et secondaires ? Téléchargez notre nouvel eBook et découvrez comment sélectionner des vêtements de protection contre la chaleur, les flammes et/ou les produits chimiques dangereux.

New call-to-action

 

© 2020 Lakeland Inc. All Rights Reserved.