Brand Hero

Lakeland Europe Blog- Français

Lakeland Europe Blog Lakeland Europe Blog – Français Lakeland Europe Blog – Deutsch Lakeland Europe Blog – española Lakeland Europe Blog – Italiano Lakeland Europe Blog – Nederlands Lakeland Europe Blog – Polski
 English  Français  Deutsch  española  Italiano  Nederlands  Polski

Quand avez-vous contrôlé vos EPI pour la dernière fois?

Nous connaissons tous l’adage : « Si ce n’est pas cassé, nul besoin de réparer » 

Mais ce n’est pas parce qu’une chose fonctionne correctement, qu’elle ne peut pas être améliorée. Dans le cas de la protection chimique tout particulièrement, cela se vérifie.

Ce n’est pas parce que vos vêtements de sécurité semblent fonctionner, qu’ils fonctionnent effectivement.

De nombreux produits chimiques n’ont pas d’effets immédiats et peuvent être absorbés par votre peau sans que vous ne le sachiez. Ce n’est qu’après des mois, voire des années, que les dommages causés par une exposition prolongée deviennent apparents ; cancer, lésions d’organes internes, anémie, la liste est longue.

Ces effets différés signifient que même si une combinaison chimique semble fonctionner, il est probable que ce ne soit pas le cas.

Et au vu de la confusion qui règne autour du temps de perméation des tests chimiques (qui ne correspond pas au temps d’utilisation garanti, contrairement à ce que pensent de nombreux utilisateurs), il est crucial de comprendre le niveau de protection chimique offert par votre combinaison.

Les données des tests de perméation sont très souvent mal interprétées. Ainsi, les utilisateurs sont généralement convaincus qu’ils ne sont exposés à aucun danger, alors qu’en réalité, ils peuvent être régulièrement en contact avec de petites quantités de substances chimiques.

 

Malheureusement, nombreux sont les responsables sécurité qui choisissent les EPI uniquement en fonction de leur conformité ou non aux exigences de performance des normes EN sans comprendre réellement ce que ces normes spécifient.

Cependant, un problème se pose : ces normes sont élaborées de manière isolée, dans des environnements contrôlés avec une représentation limitée de la réalité, et majoritairement en réponse à des incidents. Cela signifie que les EPI ne protègent souvent que contre des dangers/produits chimiques connus et seulement dans certaines circonstances (car les paramètres d’essai ne reflètent pas l’environnement de travail). 

Et avec le temps, les environnements et les tâches évoluent et de nouveaux procédés et produits chimiques sont utilisés. Il n’y a donc aucune garantie que l’EPI actuellement utilisé sera adapté : alors à quel moment un responsable sécurité doit-il penser à contrôler ses EPI?

ChemMax 4 - web hero - 1

Quand les responsables sécurité doivent-ils contrôler leurs EPI?

Il est recommandé de procéder à un contrôle trimestriel ou annuel des EPI, élément clé de tout processus de maintenance. Ainsi, les responsables sécurité peuvent identifier les nouvelles technologies de vêtements proposées par les fournisseurs d’EPI. Ils peuvent par ce biais identifier des combinaisons offrant une meilleure protection et/ou un meilleur rapport protection/confort/coût... Comme c’est le cas des « Cool Suits ».

Outre les passages en revue réguliers, plusieurs situations imposent aux responsables sécurité un nouveau contrôle de leurs EPI:

  • Lorsqu’une tâche ou application évolue

En effet, une exposition d’un autre type peut en découler. Si dans le cas d’une tâche réalisée debout, l’opérateur continue de réaliser cette même tâche, mais sur les mains et les genoux, la combinaison chimique peut s’avérer insuffisamment résistante à l’abrasion. 

 

  • Lorsque de nouveaux produits chimiques sont introduits dans l’environnement

Si vous utilisez de nouveaux produits chimiques, vous devez :

1) Comprendre comment manipuler ces produits chimiques et leurs effets si les travailleurs y sont exposés. De nombreux produits chimiques n’ont pas d’effets immédiats et pourtant les effets possibles à long terme d’une exposition répétée à de faibles niveaux peuvent être dévastateurs.

2) Comprendre le niveau de protection que vos combinaisons EPI doivent garantir contre ces produits chimiques. 

3) Définir si l’association des différentes substances chimiques signifie que de nouvelles combinaisons sont nécessaires pour vous protéger. Ne pensez pas que votre EPI est certifié pour vous protéger de ces substances : les produits chimiques peuvent poser bien plus de problèmes que tout autre type de danger!

 

  • Lorsque les travailleurs font part de leurs préoccupations en matière de confort et de protection

    Si les travailleurs s’inquiètent du confort de l’EPI, vous devez régler le problème le plus rapidement possible. Dans le cas contraire, vous risquez d’affaiblir le moral des employés et de réduire leur productivité, car l’inconfort peut nuire à la concentration.  Pire encore, les travailleurs pourraient ne plus porter certaines parties de leur EPI ou le porter de manière incorrecte afin d’effectuer leurs tâches plus confortablement. 

    Dans la mesure du possible, veillez à garantir l’équilibre entre protection et confort. Selon le niveau de danger, la protection doit toujours être la priorité. Par exemple, si les travailleurs se trouvent dans des environnements chimiques plus chauds, envisagez des combinaisons froides (« Cool Suits ») : celles-ci sont respirantes mais offrent néanmoins les niveaux de protection nécessaires. 

    Quant aux préoccupations en matière de protection, vous devez procéder à une évaluation minutieuse des risques et tester l’EPI afin de déterminer si ces affirmations sont vraies. De telles affirmations doivent être prises au sérieux car les travailleurs peuvent avoir été exposés à des produits chimiques dangereux.

     

  • Lorsque les normes changent 

Celles-ci se complexifiant (et étant développées en réponse à des incidents), les responsables sécurité doivent être conscients des évolutions. Les modifications apportées aux détails d’une norme modifieront également la manière dont les EPI sont testés et certifiés. Vous apprendrez peut-être que de nouveaux EPI sont non seulement meilleurs et plus confortables, mais aussi plus abordables.

 

Comment mettre sur pied un programme efficace de contrôle des EPI?

Première étape de votre processus de contrôle : impliquer vos travailleurs. Après tout, ils sont les mieux placés pour vous parler de vos EPI et de leur efficacité. Demandez-leur ce qu’ils en pensent et interrogez-les sur leurs préoccupations, puis utilisez ces informations en vue des prochaines étapes. Il est également important de s’assurer que les travailleurs comprennent les dangers contre lesquels les EPI les protègent. Les travailleurs qui comprennent le danger sont plus susceptibles de prêter attention à la qualité de leur protection.

Ensuite, identifiez les dangers et les risques... encore une fois. Vous aurez préalablement effectué une évaluation des risques liés aux EPI, mais si quelque chose a changé dans l’environnement, de nouveaux risques se présenteront sans aucun doute... Les nouveaux dangers et risques doivent être mis en évidence lors de votre prochaine session de formation afin que les travailleurs les évitent. 

Enfin, cherchez le bon EPI. En l’absence de nouveaux risques ou problèmes, conservez votre EPI actuel (sauf si les travailleurs demandent plus de protection et/ou de confort). Au fil du processus d’évaluation de l’EPI, assurez-vous d’examiner minutieusement la documentation technique accompagnant le vêtement afin de comprendre le niveau de protection qu’il offre.

 

En quoi Lakeland peut vous être utile?

L’implication de fournisseurs et fabricants d’EPI jouissant d’une bonne réputation dans votre processus de sélection des EPI et de formation du personnel de sécurité et des travailleurs peut jouer un rôle clé dans un programme de sécurité efficace. Les fabricants sont (ou devraient être !) les véritables experts de leur produit et peuvent souvent être la source d’informations claires. Ils peuvent aussi proposer des solutions qui parfois passent inaperçues.  

En tant qu’experts en EPI, nous pouvons vous prodiguer des conseils détaillés sur les normes et la sélection des combinaisons chimiques en fonction de vos applications spécifiques. 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter. Nos experts se feront un plaisir de vous aider à trouver le bon EPI.

 

Vous pouvez également en apprendre davantage sur l’approche à adopter afin de sélectionner les combinaisons chimiques adaptées aux environnements multi-risques en téléchargeant notre eBook ci-dessous.

 

© 2020 Lakeland Inc. All Rights Reserved.